Accueil / Dossier / Top 8 des meilleurs films de samouraïs

Top 8 des meilleurs films de samouraïs

top 8 des meilleurs films de samouraïs

Top 8 des meilleurs films de samouraïs

Ah les samouraïs : eux et leurs codes, leurs armes et armures, le sens du devoir. Quoi de mieux de leur rendre hommage dans ce top 8 des meilleurs films de samouraïs réalisés par des japonais … sauf un film. 8 films de samouraïs et entre nous, on a eu beaucoup de mal à les sélectionner !!! Vous pouvez nous laisser votre sélection préféré de films de samouraïs en nous laissant un commentaire :).

Film N°8 : Zatoichi

C’est Zatoichi de Kitano qui occupe la 8ème place de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais de Takeshi Kitano (2003) avec Takeshi Kitano, Tadanobu Asano, Michiyo Ogusu

Synopsis :
Au Japon, au XIXe siècle, Zatoichi est un voyageur aveugle gagnant sa vie comme joueur professionnel et masseur. Mais derrière son humble apparence, il est un redoutable combattant, rapide comme l’éclair et dont les coups s’avèrent d’une stupéfiante précision.
Alors qu’il traverse la montagne, il découvre une petite ville entièrement sous la coupe d’un gang. Son chef, Ginzo, se débarrasse de tous ceux qui osent se dresser sur son chemin, d’autant plus efficacement qu’il a engagé un redoutable samouraï Ronin, Hattori.
Dans un tripot, Zatoichi rencontre deux geishas, aussi dangereuses que belles. Okinu et sa sœur Osei vont de ville en ville à la recherche du meurtrier de leurs parents. Elles possèdent pour seul indice un nom mystérieux : Kuchinawa.
Dès que les hommes de main de Ginzo croisent Zatoichi, l’affrontement est inévitable et sa légendaire canne-épée rentre en action.

Film N°7 : Le Dernier samouraï

On vous l’avait dit dès le début : le dernier samouraï est le seul film non japonais de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs, il occupe la 7ème place.

Un film américain d’Edward Zwick (2004) avec Tom Cruise, Billy Connolly, Tony Goldwyn

Synopsis :
En 1876, le capitaine Nathan Algren vit avec les souvenirs des batailles sanglantes menées contre les Sioux. Fort de son expérience au combat, il devient conseiller militaire pour le compte de l’empereur japonais soucieux d’ouvrir son pays aux traditions et au commerce occidentaux et d’éradiquer l’ancienne caste guerrière des samouraïs. Mais ceux-ci influent sur le capitaine Algren, qui se trouve bientôt pris entre deux feux, au cœur d’une confrontation entre deux époques et deux mondes avec, pour le guider, son sens de l’honneur.

Film N°6 : Kagemusha, l’ombre du guerrier

Ah Kagemusha, que de souvenirs. Il occupe la 6ème place de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais d’Akira Kurosawa (1980) avec Tatsuya Nakadai, Tsutomu Yamazaki, Kenichi Hagiwara

Synopsis :
En 1573, le Japon est le théâtre de guerres incessantes entre clans rivaux. Le plus puissant de ces clans est commandé par Shingen Takeda. Au cours du siège du château de Noda, Takeda est blessé à mort par un tireur embusqué. Pour éviter que son clan perde de sa cohésion dans des luttes intestines, Shingen demande que sa mort reste cachée pendant trois ans. Un ancien voleur, épargné pour sa ressemblance avec le seigneur de la guerre, fait alors office de doublure avec la complicité des généraux, afin de duper leurs nombreux ennemis à l’affût.

Film N°5 : Hitokiri, le châtiment

Hitokiri est le film qui se doit d’être dans votre vidéothèque, il occupe la 5ème place de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais de Hideo Gosha et Shinobu Hashimoto (1969) avec Shintarō Katsu, Tatsuya Nakadai, Yukio Mishima

Synopsis :
Dans le Japon du XIXe siècle un tueur naïf est utilisé par un chef de clan dans son ascension sociale.

Film N°4 : Goyôkin , l’or du shogun

Goyökin est notre 4ème film préféré dans notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais de Hideo Gosha (1969) avec Tatsuya Nakadai, Tetsuro Tamba, Kinnosuke Nakamura

Synopsis :
Japon. 1830. Magobei Wakizaka est meurtri de n’avoir pu empêcher son clan d’exterminer un village. Depuis, il erre, essayant d’oublier ce carnage. Mais un soir, il apprend que ses anciens compagnons sont sur le point de répéter cet acte barbare. Afin de soulager sa conscience, il reprend la route pour empêcher un nouveau massacre.

Film N°3 : Harakiri

Harakiri occupe la 3ème place de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais de Masaki Kobayashi (1962) avec Tatsuya Nakadai, Shima Iwashita, Akira Ishihama

Synopsis :
Au XVIIe siècle, le Japon n’est plus en guerre et le pays est dirigé avec fermeté. Hanshirô Tsugumo, un rônin (samouraï errant) sans travail parmi tant d’autres, décide de frapper à la porte du puissant clan des Ii. Reçu par Kageyu Saitô, l’intendant du clan, il lui demande la permission d’accomplir le suicide par harakiri dans la résidence. Tentant de l’en dissuader, Saitô commence alors à lui raconter l’histoire de Motome Chijiwa, un ancien rônin qui souhaitait accomplir, lui aussi, le même rituel.

Film N°2 : Le héros sacrilège

Le héros sacrilège occupe la 2ème place de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais de Kenji Mizoguchi (1955) avec Raizo Ichikawa, Ichijiro Oya, Yoshiko Kuga

Synopsis :
Dans le Japon médiéval, le samouraï Tadamori gagne l’estime de la cour impériale en l’aidant à lutter contre les grands temples de Kyoto. Son fils Kiyomori, qui parvient à déjouer un complot dont il est l’objet, va se révolter contre la cour, qui méprise les hommes de guerre.

Film N°1 : Les Sept Samouraïs

Qui n’a pas vu les sept samouraïs, ce grand classique cinématographique qui fut repris par de nombreuse fois ! Il est notre grand gagnant de notre top 8 des meilleurs films de samouraïs.

Un film japonais d’Akira Kurosawa (1954) avec Toshirô Mifune, Takashi Shimura, Keiko Tsushima

Synopsis :
Au Moyen-Age, la tranquillité d’un petit village japonais est troublée par les attaques répétées d’une bande de pillards. Sept samouraïs sans maître acceptent de défendre les paysans impuissants.

A propos de Yeurl

C’est depuis l’age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu’une passion: c’est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

2 commentaires

  1. Kagemusha n’est pas vraiment un film de Samouraï
    Le héros sacrilège est plus un film historique (jidai geki) qu’un chanbara
    Les 7 samouraïs a beau être un chef d’oeuvre, c’est loin d’être le meilleur film de samouraï !

    Si on cherche du spectaculaire en terme de film de samourai, je conseille
    – Toute la saga « Baby Cart », il y a 6 films, à voir notamment le 1, le 2, le 3 et le 5, c’est vraiment excellent !
    – 13 assassins ( Takashi Miike )
    – Zatoichi : le masseur aveugle / Zatoichi : le shogun de l’ombre ( Kenji Misumi )
    – Les derniers samourais (Kenji Misumi)
    – Le sabre du mal (okamoto)
    – Kill, la forteresse des samourais (okamoto)

    Quand même dommage que pas un seul film de Kenji Misumi, le maître du chanbara ne figure dans ce classement.

  2. personne ne mentionne RAN pour moi avec kagemusha sont des chefs d oeuvre apres la pluie bien que « special » n est pas mal l histoire du dernier samourai est vrai mais c etait un FRANCAIS…cocorico!!!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*