Accueil / Cinéma / The Baby – On vous donne le mode d’emploi pour faire naître le mal!

The Baby – On vous donne le mode d’emploi pour faire naître le mal!

The baby - critique résumé et avis du film

The baby – critique résumé et avis du film

Un heureux événement vous attend ! Assisterez-vous à l’accouchement ? The Baby va jouer avec vos angoisses les plus profondes.

The Baby – Le Synopsis

Suite à une soirée bien arrosée lors de leur lune de miel, deux jeunes mariés doivent gérer une grossesse survenue plus tôt que prévu. Alors que le futur père choisit d’immortaliser les neuf mois à venir en filmant sa femme, il découvre que celle-ci adopte un comportement de plus en plus inquiétant, témoignant de changements profonds aux origines à la fois mystérieuses et sinistres…

The Baby – La Critique

Encore un film qui va vous donner des frissons ! The Baby ne déroge pas à l’art des films d’épouvante. En quelques mots tout y est : filmer en caméra subjective, utilisation du thème de l’enfance et de l’enfantement, peur de l’inconnu, transformation d’un événement heureux en cauchemar, focalisation des lieux de tournage, caméra fixe pour rendre l’histoire plus réelle, symbolique, etc.

Commençons par le scénario. Celui-ci se veut plutôt banal, mais c’est justement dans cette banalité que le spectateur se sent d’autant plus concerné ! Un jeune couple vient juste de se marier, Zach McCall (interprété par Zach Gilford) et Samantha (interprétée par Allison Miller) attendent un enfant qui arrive anormalement vite. En effet, Samantha qui prend toujours la pilule ne s’attendait pas du tout à cet « heureux événement » 🙂 ! Tout l’intérêt du film est justement de susciter en nous cette peur de l’inconnu et de l’incompréhensible. Comment se fait-il qu’un bébé arrive si rapidement et de façon si inattendue ? La transformation que subit la femme dans son corps au cours de la grossesse et cette crainte de savoir comment va être le bébé à la sortie est un véritable événement par lequel le film fait ressortir nos craintes les plus refoulées. Nous espérons tous inconsciemment que le bébé sera « normal ». Ici, les réalisateurs (Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillet) ainsi que la scénariste (Lindsay Devlin) interprètent à leur façon certains passages de la Bible mentionnant l’arrivée de plusieurs antéchrists. La naissance du bébé est donc vue comme l’une des naissances du Mal. On en a déjà beaucoup trop dit, on vous laisse découvrir le rituel dans les salles ! 🙂

L’utilisation de l’enfance et des bébés a souvent été exploitée dans les films d’épouvante. Ces êtres si gentils et si innocents sont en quelque sorte trop idéaux pour venir perturber nos esprits. Paranormal Activity tirait déjà parti, dans la profondeur de son scénario, de cet aspect. Le film Esther exploita également cet aspect superficiel de l’enfant orphelin et tout gentil en nous réservant une grosse surprise à la fin. N’oublions pas l’Exorciste, l’un des grands classiques, où l’enfant est encore une fois mis en avant afin d’exploiter toutes nos peurs. Le fait que le Mal puisse toucher nos enfants a toujours provoqué chez nous une émotion profonde. C’est donc dans cette veine que s’inscrit The Baby. Le fait d’utiliser la naissance d’un enfant dans un film d’épouvante est d’autant plus perturbant que cet événement est dit « heureux » or cet heureux événement va se transformer en véritable cauchemar !

L’utilisation de la caméra subjective dont nous avions déjà parlé dans Paranormal Activity est devenue un must dans les films d’épouvante. Certains apprécieront, d’autres pas, le but étant d’introduire le spectateur dans l’histoire. L’un des premiers films à avoir exploité ce procédé de tournage fut le Projet Blair Witch, depuis celui-ci est devenu un incontournable ou presque des films d’horreur. De même, on retrouve, tout comme dans Paranormal Activity, les caméras fixes au sein de la maison du jeune couple pour suivre au plus près les événements qui s’y produisent. Les lieux de tournage se focalisent au fur et à mesure de l’arrivée de l’accouchement sur la maison et la chambre où le bébé va naître. On suit tout d’abord le jeune couple durant leur lune de miel en République Dominicaine, lieu où tout va basculer. Suite à une cérémonie diabolique, le Mal va venir s’incarner dans Samantha. C’est alors le retour à la maison (home sweet home) où l’hystérie va prendre son plein essor. L’essentiel du film tourne autour de la maison, mais quelques scènes gravitent autour ajoutant une saveur particulière, notamment une saveur de cerf dont voici un extrait 🙂

Ou encore cette scène tournée lors d’une cérémonie religieuse, où l’on voit les puissances du Mal se manifester :

La symbolique n’a pas été laissée de côté puisque l’on y retrouve un signe particulier, celui d’un cercle presque fermé dont deux traits parallèles qui viennent se superposer sur une partie de ce dernier. On y perçoit par ce biais tout le côté occultiste et sectaire de certains groupes. Groupe dans lequel, le jeune couple est malheureusement tombé.

On vous a aussi concocté quelques réactions du public lors d’une avant-première à Paris. On vous laisse découvrir !

The Baby – Quelques mots des réalisateurs

 The Baby se traduit par une terreur redoutablement efficace, des images choc et un ton général inquiétant et perturbant. Voici ce qu’en pense Tyler Gillet : « Nous voulions aussi faire un thriller qui permette de se sentir émotionnellement lié aux personnages, une histoire qui repose dès le départ sur les protagonistes. Le film ne se contente pas de vous terrifier et de vous frapper par des images surnaturelles complètement dingues. C’est d’abord l’histoire de deux personnes qui sont au début de leur vie commune. The Baby examine leur relation, la manière dont celle-ci évolue et comment les choses tournent lorsque le surnaturel s’insinue peu à peu dans leur vie.« 

Matt Bettinelli explique également : « Nous sommes fans des films de genre et d’horreur, mais nous aimons tout autant le cinéma au sens large. Nous nous sommes donc concentrés sur les rapports entre les jeunes mariés et avons apporté de l’humour, un humour parfaitement légitime, basé sur les personnages et que l’on retrouve pendant une bonne partie du film, si l’on est attentif. Les spectateurs peuvent vraiment s’investir et se sentir captés par l’histoire d’amour tandis qu’ils voient ces deux jeunes gens se marier et préparer l’arrivée de leur bébé.« 

Tyler Gillet reprend : « La peur qui naît peu à peu n’a rien à voir avec la terreur habituelle du cinéma d’horreur. Notre volonté a toujours été de commencer par créer des personnages intéressants et attachants et de raconter leur histoire; l’élément horrifique vient se greffer dessus ensuite. Le résultat, nous l’espérons, est l’histoire des gens que vous pourriez parfaitement connaître dans la vie, à qui il arrive des choses géniales, puis effrayantes…« .

The Baby – Conclusion

Un film qui régalera les fans du genre. The Baby pourra entrer dans votre collection de film catégorie épouvante/horreur. Tout y est bien orchestré pour un scénario aussi simple. On aurait pu s’attendre à une dynamique plus intense, mais ce qui a été fait a été bien réalisé et interprété. Que dire de plus si ce n’est d’attendre une suite encore plus terrible. La porte reste grande ouverte et des tas de questions sont encore en suspens. Un potentiel à exploiter qui peut promettre un second opus encore meilleur !

Site officiel du film

The-Baby-AfficheTHE BABY
Date de sortie : 7 mai 2014
Un film de Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
Avec Allison Miller, Zach Gilford, Sam Anderson
Durée : 1h29
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américian
Un heureux événement vous attend ! Assisterez-vous à l'accouchement ? The Baby va jouer avec vos angoisses les plus profondes. The Baby - Le Synopsis Suite à une soirée bien arrosée lors de leur lune de miel, deux jeunes mariés doivent gérer une grossesse survenue plus tôt que prévu. Alors que le futur père choisit d’immortaliser les neuf mois à venir en filmant sa femme, il découvre que celle-ci adopte un comportement de plus en plus inquiétant, témoignant de changements profonds aux origines à la fois mystérieuses et…

Critique de Ciné Buzz

Scénario - 8
Réalisation - 9
Jeu des acteurs - 8

8.3

Résumé : The Baby est un film qui régalera les fans du genre et qui pourra entrer dans votre collection de film catégorie épouvante/horreur malgré un scénario simple

A propos de Max Fulder

Salut à toi lecteur =) ! C’est un peu par hasard que je me suis retrouvé à rédiger des articles ici. Au fil des rencontres, par-ci, par-là et hop chemin faisant avec le goût et la volonté de regarder des bons films, je me suis retrouvé sur cine-buzz!!! Je suis assez ouvert à tous les genres: documentaire, comédie, aventure, fantastique, science-fiction, mais j’avoue avoir aussi un petit faible pour les films d’horreur =). Eh oui, personne n’est parfait!

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*