Paranormal Activity 5 : Ghost Dimension


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
paranormal activity 5 - the ghost dimension
paranormal activity 5 – the ghost dimension

Ce 6ème opus ne va pas vous décevoir ! Pour les adeptes de la série des Paranormal Activity, précipitez-vous dans les salles obscures et accrochez-vous bien !
Si le 5ème ne vous avait pas tenu en haleine, celui-ci va satisfaire vos envies de regarder le Mal en face !
La bande-annonce nous prévoit des scènes grandioses, le film nous les sert sur un plateau…

Paranormal activity 5 – Ghost dimension : Synopsis

La famille Fleeges emménage dans une nouvelle maison et découvre dans le garage des cassettes vidéo de l’enfance de Katie et Kristi et une caméra leur permettant de voir les phénomènes qui se déroulent véritablement autour d’eux…

Paranormal activity 5 : suivez les guides…

Gregory Plotkin nous emmène dans les profondeurs de l’enfer grâce aux guides élus et nous les suivons bien volontiers dans le suspense insoutenable, marque de fabrique de la série.

Laissez-vous porter par l’angoisse qui grandit petit à petit… On adore reconnaître le schéma habituel du bon vieux film de démons et d’esprits malins prenant possession de l’enfant de la famille que personne ne redoute et qui va les tuer les uns après les autres 😉
Comment résister à l’envie de crier « non, n’y vas paaaaas ! » au héros qui fonce quand même vers sa perte certaine !
Que du bonheur de frissonner à l’idée que cette histoire est peut-être vraie et qu’un esprit ravageur pourrait venir nous rendre visite plus tard dans la nuit…

L’utilisation de la 3D prend tout son sens avec la découverte par Ryan de cette vieille caméra apparue comme par enchantement dans un vieux carton, puisque l’appareil ouvre véritablement sur une nouvelle dimension et qu’elle nous montre ce que l’on souhaitait voir depuis le premier film.

  • Ce qu’on aime : son suspense, les rappels des autres opus, sa prise de vue qui nous plonge au centre du film comme si on le vivait…FRISSOOOONS ! Et bien sûr, sa fin tant attendue.
  • Ce qu’on regrette : NON RIEN DE RIEN…

Pour conclure

Ce cinquième film nous en montre trop ou pas assez mais on adore ça ! De quoi peut-être laisser certains fans sur leur faim. Après dix dernières minutes pour le moins mouvementées, la scène finale ne présage d’ailleurs rien de bon. Presque comme si elle ouvrait sur un Paranormal Activity 6… On meurt d’envie de le savoir 😉

top des films paranormal activity: notre classement


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
Paranormal Activity - Dossier et résumé du film
Paranormal Activity – Dossier et résumé du film

Le classement Paranormal Activity: le top 5

C’est avec un grand plaisir que nous vous annonçons l’heureux gagnant du top 5 (roulement de tambour…). La place du vainqueur revient au n°5 – The marked ones. Eh oui ce nouvel opus est le meilleur des 5, allez vérifier vous-même en salle dès le 1er janvier 2014 ! Vous ne serez pas déçus ! La deuxième place revient au deuxième opus de cette série. En troisième position, nous avons positionné le tout premier Paranormal Activity. Ce n’est pas une troisième place en bas du podium, mais une bonne position dans notre classement qui se voit attribuer la médaille de bronze. Le film ne démérite pas, loin de là. En effet, celui-ci a eu le mérite d’être un bon précurseur du genre ! Une découverte qui a donné goût à cette saga. La quatrième place est prise quant à elle par le troisième opus, qui manque de peu le podium. Même si de nombreuses scènes font leur effet, l’action y est plus lente comparé au trois premiers. Malgré tout, le scénario à l’avantage d’ouvrir de nouvelles portes qui seront développées plus tard et le dernier quart du film nous tient en haleine comme il se doit ! La dernière place est attribuée au quatrième opus. En effet même si ce dernier se démarque du reste des épisodes, on pourra lui reprocher une approche assez lente et une entrée en matière qui arrive un peu tard. En effet ce n’est que vers les dernières minutes du film que la pression augmente. Pour résumer, voici donc notre top 5 Paranormal Activity !

[pub]

Film N°5 : Paranormal activity 4

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Un film américain de Henry Joost et Ariel Schulman (2012) avec Katie Featherston, Kathryn Newton, Matt Shively.

Synopsis Paranormal activity 4

Ce quatrième volet se situe cinq ans après les faits qui se déroulaient dans “Paranormal Activity 2”, alors que Katie, possédée par le démon et après avoir tué sa sœur, enlevait son neveu Hunter. Rebaptisé Robbie, celui-ci s’installe avec sa tante dans une tranquille zone pavillonnaire. Mais Alex, la fille adolescente des voisins, voit d’un mauvais œil l’emménagement de ces nouveaux locataires, percevant des phénomènes étranges depuis leur arrivée. Alors que Katie est souffrante, ses voisins acceptent d’héberger Robbie : un service qui va leur être fatal…

[/box]

 

Film N°4 : Paranormal activity 3

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Un film américain de Henry Joost et Ariel Schulman (2011) avec Lauren Bittner, Christopher Nicholas Smith, Chloe Csengery

Synopsis Paranormal activity 3

Les origines des phénomènes paranormaux qui poursuivent la jeune Kate, à travers un prequel qui revient sur sa jeunesse…

[/box]

 

Film N°3 : Paranormal activity

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Un film américain de Oren Peli (2009) avec Katie Featherston, Micah Sloat, Amber Armstrong

Synopsis Paranormal activity

Un jeune couple suspecte leur maison d’être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident alors de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d’enregistrer les évènements nocturnes dont ils sont les victimes. Les images récupérées de septembre à octobre 2006 ont été montées en un film de 86 minutes, « Paranormal Activity ».

[/box]

 

Film N°2 : Paranormal activity 2

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Un film américain de Tod Williams (2010) Katie Featherston, Brian Boland, Molly Ephraim

Synopsis paranormal activity 2

L’esprit démoniaque du premier Paranormal Activity est de retour, et c’est une nouvelle famille fraîchement installée dans une belle demeure qui va en faire les frais…

[/box]

 

Film N°1 : Paranormal activity: the marked Ones

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ] Un film américain de Christopher Landon (2014) avec Andrew Jacobs, Jorge Diaz, Molly Ephraim

Synopsis Paranormal Activity: the marked Ones

Spin-off de la saga Paranormal Activity : alors que Jesse, après avoir été « marqué », est poursuivi par des forces mystérieuses, sa famille essaye de le sauver.

[/box] Maintenant à vous de faire votre classement et votre propre opinion ! 🙂

Paranormal Activty : The Marked Ones – La sortie Blu-ray et les bonus


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
Paranormal Activity - The Marked-Ones
Paranormal Activity – The Marked-Ones

On l’attendait avec impatience, eh bien c’est fait ! Le DVD, Blu-ray de Paranormal Activity : The Marked Ones, dernier opus de la saga, est enfin sortie. Ce cinquième film, qualifié comme l’un des meilleurs, ne va pas vous décevoir !

Paranormal Activity : The Marked Ones – Le Synopsis

Spin-off de la saga Paranormal Activity : alors que Jesse, après avoir été « marqué », est poursuivi par des forces mystérieuses, sa famille essaye de le sauver

Paranormal Activity : The Marked Ones – Les bonus : scènes coupées

Ce n’est pas moins de sept scènes qui furent coupées lors de la réalisation du film en version cinéma. Certaines d’entre elles apportent véritablement un plus, non pas en terme de scénario mais en terme de mise en condition du spectateur. En effet, sur ces sept scènes, trois (en gras ci-dessous) auraient été fortement appréciées en salle si elles n’avaient pas été coupées. Pour les découvrir, vous devrez donc vous fournir cette dernière sortie Blu-ray. Dans cette attente, on vous fait part des noms qui ont été donnés à ces scènes :

  • La grand-mère baragouine (en espagnol)
  • Nettoyage de l’appartement d’Ana
  • Chavo grogne contre le placard : le chien de la famille de Jesse et Irma se met à aboyer devant la porte d’un placard en pleine nuit. Jesse va alors voir ce qu’il se passe et ouvrir la porte ! Que va-t-il se passer ? Une scène qui aurait pu vraiment faire partie du film lors de sa diffusion au cinéma.
  • Jesse sur le toit de l’église après la fête
  • Le SIMON hanté : Le SIMON est un jeu électronique de mémorisation des couleurs. Celui-ci est utilisé dans « The Marked Ones » pour communiquer avec l’esprit qui a pris possession de Jesse. En pleine nuit, à 2h du matin, Jesse se réveille et voit alors le SIMON s’éclairer tout seul au milieu de la table du séjour. Une bonne scène pour nous mettre bien dans l’ambiance !
  • La botanica / Irma purifie Jesse et l’appartement
  • MEUS dans la chambre de Jesse : En pleine nuit (oui encore :)) les amis de Jesse se réveillent et constatent qu’il n’est plus dans sa chambre. En regardant dans la maison, ils s’aperçoivent qu’il est sur un lit dans une autre pièce dans une sorte de transe ; au moment où sa tête se tourne vers la porte, c’est le drame 🙂 ! Une scène qui aurait pu être intégrée dans sa version originale mais que vous pourrez découvrir avec la sortie Blu-ray.

Paranormal Activity : The Marked Ones – Conclusion

Les fans du genre se régaleront à compléter leur filmothèque avec ce dernier Blu-ray de la saga Paranormal Activity. Les scènes coupées, dont certaines sont à valeur ajoutée, vous mettrons véritablement dans l’ambiance. On pourra néanmoins regretter le fait qu’il n’y ait pas de making-of. C’est donc la version longue non censurée qui vous fera revivre le film encore plus intensément !

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

Paranormal Activity : The Marked Ones – La fiche technique

Un film de Christopher Landon
avec Andrew Jacobs (XII), Jorge Diaz, Molly Ephraim
genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américain
Durée : 1h24
Studio : Paramount Pictures
Date de sortie du DVD : 14 mai 2014
Acheter le DVD sur Amazon à partir de 17,96€
Acheter le Blu-ray sur Amazon à partir de 22,95€

[/box]

The Baby – On vous donne le mode d’emploi pour faire naître le mal!


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
The baby - critique résumé et avis du film
The baby – critique résumé et avis du film

Un heureux événement vous attend ! Assisterez-vous à l’accouchement ? The Baby va jouer avec vos angoisses les plus profondes.

The Baby – Le Synopsis

Suite à une soirée bien arrosée lors de leur lune de miel, deux jeunes mariés doivent gérer une grossesse survenue plus tôt que prévu. Alors que le futur père choisit d’immortaliser les neuf mois à venir en filmant sa femme, il découvre que celle-ci adopte un comportement de plus en plus inquiétant, témoignant de changements profonds aux origines à la fois mystérieuses et sinistres…

The Baby – La Critique

Encore un film qui va vous donner des frissons ! The Baby ne déroge pas à l’art des films d’épouvante. En quelques mots tout y est : filmer en caméra subjective, utilisation du thème de l’enfance et de l’enfantement, peur de l’inconnu, transformation d’un événement heureux en cauchemar, focalisation des lieux de tournage, caméra fixe pour rendre l’histoire plus réelle, symbolique, etc.

Commençons par le scénario. Celui-ci se veut plutôt banal, mais c’est justement dans cette banalité que le spectateur se sent d’autant plus concerné ! Un jeune couple vient juste de se marier, Zach McCall (interprété par Zach Gilford) et Samantha (interprétée par Allison Miller) attendent un enfant qui arrive anormalement vite. En effet, Samantha qui prend toujours la pilule ne s’attendait pas du tout à cet « heureux événement » 🙂 ! Tout l’intérêt du film est justement de susciter en nous cette peur de l’inconnu et de l’incompréhensible. Comment se fait-il qu’un bébé arrive si rapidement et de façon si inattendue ? La transformation que subit la femme dans son corps au cours de la grossesse et cette crainte de savoir comment va être le bébé à la sortie est un véritable événement par lequel le film fait ressortir nos craintes les plus refoulées. Nous espérons tous inconsciemment que le bébé sera « normal ». Ici, les réalisateurs (Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillet) ainsi que la scénariste (Lindsay Devlin) interprètent à leur façon certains passages de la Bible mentionnant l’arrivée de plusieurs antéchrists. La naissance du bébé est donc vue comme l’une des naissances du Mal. On en a déjà beaucoup trop dit, on vous laisse découvrir le rituel dans les salles ! 🙂

L’utilisation de l’enfance et des bébés a souvent été exploitée dans les films d’épouvante. Ces êtres si gentils et si innocents sont en quelque sorte trop idéaux pour venir perturber nos esprits. Paranormal Activity tirait déjà parti, dans la profondeur de son scénario, de cet aspect. Le film Esther exploita également cet aspect superficiel de l’enfant orphelin et tout gentil en nous réservant une grosse surprise à la fin. N’oublions pas l’Exorciste, l’un des grands classiques, où l’enfant est encore une fois mis en avant afin d’exploiter toutes nos peurs. Le fait que le Mal puisse toucher nos enfants a toujours provoqué chez nous une émotion profonde. C’est donc dans cette veine que s’inscrit The Baby. Le fait d’utiliser la naissance d’un enfant dans un film d’épouvante est d’autant plus perturbant que cet événement est dit « heureux » or cet heureux événement va se transformer en véritable cauchemar !

L’utilisation de la caméra subjective dont nous avions déjà parlé dans Paranormal Activity est devenue un must dans les films d’épouvante. Certains apprécieront, d’autres pas, le but étant d’introduire le spectateur dans l’histoire. L’un des premiers films à avoir exploité ce procédé de tournage fut le Projet Blair Witch, depuis celui-ci est devenu un incontournable ou presque des films d’horreur. De même, on retrouve, tout comme dans Paranormal Activity, les caméras fixes au sein de la maison du jeune couple pour suivre au plus près les événements qui s’y produisent. Les lieux de tournage se focalisent au fur et à mesure de l’arrivée de l’accouchement sur la maison et la chambre où le bébé va naître. On suit tout d’abord le jeune couple durant leur lune de miel en République Dominicaine, lieu où tout va basculer. Suite à une cérémonie diabolique, le Mal va venir s’incarner dans Samantha. C’est alors le retour à la maison (home sweet home) où l’hystérie va prendre son plein essor. L’essentiel du film tourne autour de la maison, mais quelques scènes gravitent autour ajoutant une saveur particulière, notamment une saveur de cerf dont voici un extrait 🙂

Ou encore cette scène tournée lors d’une cérémonie religieuse, où l’on voit les puissances du Mal se manifester :

La symbolique n’a pas été laissée de côté puisque l’on y retrouve un signe particulier, celui d’un cercle presque fermé dont deux traits parallèles qui viennent se superposer sur une partie de ce dernier. On y perçoit par ce biais tout le côté occultiste et sectaire de certains groupes. Groupe dans lequel, le jeune couple est malheureusement tombé.

On vous a aussi concocté quelques réactions du public lors d’une avant-première à Paris. On vous laisse découvrir !

The Baby – Quelques mots des réalisateurs

 The Baby se traduit par une terreur redoutablement efficace, des images choc et un ton général inquiétant et perturbant. Voici ce qu’en pense Tyler Gillet : « Nous voulions aussi faire un thriller qui permette de se sentir émotionnellement lié aux personnages, une histoire qui repose dès le départ sur les protagonistes. Le film ne se contente pas de vous terrifier et de vous frapper par des images surnaturelles complètement dingues. C’est d’abord l’histoire de deux personnes qui sont au début de leur vie commune. The Baby examine leur relation, la manière dont celle-ci évolue et comment les choses tournent lorsque le surnaturel s’insinue peu à peu dans leur vie.« 

Matt Bettinelli explique également : « Nous sommes fans des films de genre et d’horreur, mais nous aimons tout autant le cinéma au sens large. Nous nous sommes donc concentrés sur les rapports entre les jeunes mariés et avons apporté de l’humour, un humour parfaitement légitime, basé sur les personnages et que l’on retrouve pendant une bonne partie du film, si l’on est attentif. Les spectateurs peuvent vraiment s’investir et se sentir captés par l’histoire d’amour tandis qu’ils voient ces deux jeunes gens se marier et préparer l’arrivée de leur bébé.« 

Tyler Gillet reprend : « La peur qui naît peu à peu n’a rien à voir avec la terreur habituelle du cinéma d’horreur. Notre volonté a toujours été de commencer par créer des personnages intéressants et attachants et de raconter leur histoire; l’élément horrifique vient se greffer dessus ensuite. Le résultat, nous l’espérons, est l’histoire des gens que vous pourriez parfaitement connaître dans la vie, à qui il arrive des choses géniales, puis effrayantes…« .

The Baby – Conclusion

Un film qui régalera les fans du genre. The Baby pourra entrer dans votre collection de film catégorie épouvante/horreur. Tout y est bien orchestré pour un scénario aussi simple. On aurait pu s’attendre à une dynamique plus intense, mais ce qui a été fait a été bien réalisé et interprété. Que dire de plus si ce n’est d’attendre une suite encore plus terrible. La porte reste grande ouverte et des tas de questions sont encore en suspens. Un potentiel à exploiter qui peut promettre un second opus encore meilleur !

Site officiel du film

The-Baby-Affiche THE BABY
Date de sortie : 7 mai 2014
Un film de Matt Bettinelli-Olpin, Tyler Gillett
Avec Allison Miller, Zach Gilford, Sam Anderson
Durée : 1h29
Genre : Epouvante-horreur
Nationalité : Américian