Accueil / Cinéma / News / Star Trek Into Darkness: On a vu les 30 premières minutes

Star Trek Into Darkness: On a vu les 30 premières minutes

star trek into darkness

star trek into darkness

C’est le 12 juin prochain que  Star Trek  Into Darkness sortira dans nos salles de cinéma. On a eu la chance de participer à une avant première présentant les 30 premières minutes du film ainsi que deux scènes un peu plus loin dans l’histoire.

Mais avant de commencer je tiens à remercier Paramount et MC (elle se reconnaîtra)  pour nous avoir donné la possibilité de participer à cet évènement. Je tiens également à préciser que les propos suivants sont  les miens (Yeurl) et nonde la Paramount où tout tiers.

C’est donc ce jeudi 7 mars 2013 au Pathé Quai d’Ivry en fin de matinée que je me suis rendu pour la présentation de Star Trek Into Darkness. C’est Bryan Burk, co producteur du film qui était présent. Quand à J.J Abrams, par vidéo interférée, s’est excusé de son absence pour raison de problème de cheveux. Il nous a expliqué qu’il n’avait pas eu le choix que d’envoyer le plus mauvais de tous pour nous présenter le film: Bryan. Bryan nous a donc expliqué que les images que nous allions voir étaient en low qualité mais tout de même en IMax. De plus, il nous a précisé que celles ci n’était pas finies, certaines scènes seraient sans les animations finales du film (quand il a annoncé que c’était la qualité tournage caméra maison, j’ai eu peur… mais par la suite j’ai pris une bonne claque visuelle). On est prévenu, le film sera traité en 3D, images par images… rigueur reconnue de J.J Abrams inside :). Le film sera donc disponible en 3D IMax: ouf!. Niveau ouverture du film, Bryan nous a exposé son point de vue sur la licence Star Trek: de tous ses amis, de tous ceux qui ont travaillé sur le film, c’était le seul à détester Star Trek. Il a donc fait en sorte que le film soit autant que possible ouvert au néophyte que pour les fans: tout le monde s’y retrouve au final. C »est donc 30 minutes du film que nous avons pu voir, puis 2 séquences bonus qui se passent un peu plus loin dans le film.

Les 30 premières minutes de Star Trek Into Darkness.

J’évoquais en décembre dernier les 9 premières minutes du film. Et bien tout a changé. On commence sur la planète rouge. La rien ne change jusqu’à Spoke (la dernière scène que nous avions vu jusqu’alors). Comme pressenti  il est sauvé et rapatrié dans l’Enterprise. Le capitaine Kirk à donc enfreint la règle 1 du règlement:  montrer sa présence à une civilisation moins évoluée. Le volcan est donc éteint et les indigènes dessinent le vaisseau à même le sol et se mettent à le vénérer comme un dieu. On a droit au générique de début du film. La séquence suivante est connue aussi: la petite fille malade, la possibilité de la soigner. On va donc cette fois ci plus loin car son père accepte. Il administre donc le médicament pour sa fille et part sur son lieu de travail. Il a récupéré une bague de cette étrange homme que l’on ne connait pas encore (donc Benedict Cumberbatch est confirmé dans le rôle de Khan). Pendant ce temps, on retrouve Kirk  et Spoke qui sont convoqués par l’Amiral Pike en pleine commission de discipline: Kirk est dégradé au rôle de second et perd le commandement de l’Enterprise, Spoke transféré sur un autre vaisseau. Encore pire, Kirk doit retourner sur les bancs de cours.

star trek into darkness - Spoke dans le volcan

star trek into darkness – Spoke dans le volcan

On revient sur le père de la petite fille. Il travaille aux archives de Starfleet à Londres. Une fois à son poste de travail, il prend la bague que Khan lui avait donné et la met dans l’eau: une énorme explosion s’ensuit, détruisant les archives de Starfleet, symbole de paix et faisant 14 morts et beaucoup de blessés. On revient sur Kirk et l’Amiral Pike qui le retrouve dans un bar. Kirk essayant de noyer son chagrin dans la boisson. Là Pike lui annonce que celui ci a pu faire quelque chose pour lui: il reste sur l’Enterprise en qualité de second. Pike annonce aussi à Kirk que Spoke est bien transféré sur l’USS Bradbury. Toutefois, Kirk n’est pas au courant de l’explosion qui est survenue aux archives de Starfleet. L’échange s’arrête là, ils sont convoqués pour une réunion de crise suite à l’explosion.

On se retrouve dans la réunion de crise avec l’Amiral Marcus (Peter Weller est donc LA NEW de cette projection). On y voit une vidéo de l’attentat, mais aussi en gros plan le commanditaire: Khan. La mission est simple pour tous les commandant de Starfleet: le poursuivre et l’anéantir. Toutefois, Kirk n’est pas de cet avis. Il croit que ceci n’est qu’un piège consistant à tous les réunir dans un même lieu pour tous les tuer. Et bien, Kirk avait raison, ils sont attaqués par un vaisseau piloté par Khan. On y voit notamment Pike touché (mortellement ?). Kirk trouve un subterfuge pour détruire le vaiseau (avec une lance à incendie mais j’en dirais pas plus). Khan se téléporte, son vaisseau s’écrase. Fin des 30 premières minutes!

La première séquence bonus de Star Trek Into Darkness.

On se retrouve très très loin dans le film. On y voit Spoke en tant que commandant de l’Enterprise et Kirk courant dans tous les sens. Et oui, le vaisseau est entrain de s’écraser, il n’est pas encore dans l’atmosphère, mais s’en approche.. mais sans moyen de protection et de propulsion, l’affaire semble bien mal partie. C’est une séquence de jeux de caméra, de plan d’action … bref c’est très dynamique.

La Deuxième séquence bonus de Star Trek Into Darkness.

On y voit l’enterprise entrain de s’écraser sur Londres. Personnellement j’ai l’impression que c’est le début de la séquence de fin. On y voit Khan entrain de s’enfuir et Spoke téléporté non loin de lui commençant à le poursuivre. Et quelle course poursuite: sur le sol, dans les airs (sur des vaisseaux de transport). Au moment où Spoke le rejoint, la séquence se termine.

Pour conclure

J’ai adoré. Le truc le plus génial, c’est qu’il parait pas que le film soit en low qualité (ce se voit sur l’Enterprise par moment). Le jeu de caméra est phénoménal: de dessus, de dessous, de côté… ça donne un truc très péchu. Coté scénario, c’est excellent. Et dire qu’il sera en 3D, j’en salive d’avance. Plus qu’une chose à attendre: voir le film complet et savourer cette nouvelle saga, qui je l’affirme, sera bien accessible par tous sans avoir vu aucun Star Trek avant.

A propos de Yeurl

C'est depuis l'age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu'une passion: c'est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*