Accueil / Cinéma / Iron Man 3: le chevalier d’acier est de retour

Iron Man 3: le chevalier d’acier est de retour

iron man 3

iron man 3

Iron Man 3, vous savez, le mec qui se prénomme Tony Stark, le barbichu brun ? Et bien sachez qu’il est de retour dans les salles obscures dès ce mercredi 24 avril 2013 ! C’est avec l’aide de MisterG que je vais réaliser cet article. Nous passerons tout en revue, quelques spoils ici ou là… et on finira en beauté avec un des nombreux making-off du film.

Iron Man 3 : synopsis

Tony Stark, l’industriel flamboyant qui est aussi Iron Man est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous les fronts. Lorsque son univers personnel est détruit, Stark se lance dans une quête acharnée pour retrouver les coupables. Plus que jamais, son courage va être mis à l’épreuve, à chaque instant. Dos au mur, il ne peut plus compter que sur ses inventions, son ingéniosité et son instinct pour protéger ses proches. Alors qu’il se jette dans la bataille, Stark va enfin découvrir la réponse à la question qui le hante secrètement depuis si longtemps : est-ce l’homme qui fait le costume ou bien le costume qui fait l’homme ?

Iron Man 3 : le prologue

(Yeurl) Il faut que tout le monde le sache : Iron Man 3 se base sur les événements des anciens films et reprend le cours de la vie de Tony Stark juste après la fermeture de la faille dans The Avengers. Je vous conseille au passage de revoir ce film ! Vous avez sûrement dû voir Iron Patriot soit en bande annonce, soit sur une des affiches. Sachez qu’un prologue d’Iron Man 3 est sorti en édition papier chez Marvel. Il reprend en quelques pages et en condensé le deuxième opus d’Iron Man ainsi que de The Avengers. Rappelez-vous dans Iron Man 2, Stark et son pote ont combattu côte-à-côte, souvenez vous de… War Machine. Bref après ce combat et avant le rassemblement des Avengers, Stark a détruit War Machine pour en sortir une nouvelle version (quand je dis détruire, c’est enlever tous les bidules de Hammer, ce qui rend la War Machine 1 uniquement bonne au vol et encore).  Pendant qu’Iron Man combat contre les vilains à New York City, War Machine est à l’autre bout des États Unis en train de régler une affaire auprès de « vilains pas beaux ». Un drôle de char apparaît  mais War Machine s’en débarrasse en le balançant dans la flotte. Tandis que les hommes de main à pieds sont neutralisés, Stark lui demande de rappliquer sur New York afin de l’aider… Mais il faut au moins une heure de vol pour le faire. Quand War Machine arrive, il est trop tard et il retrouve les Avengers dans un bar. Le livre se termine sur le symbole du Mandarin avec « on n’ a pas pu attraper l’armure de War Machine mais nous avons rassemblé assez d’éléments pour neutraliser Iron Man« . Avec ces quelques éléments en tête vous allez comprendre pourquoi le Mandarin essaye de capturer le futur Iron Patriot (et aussi comment celui-ci fait son apparition).

Iron Man 3 : la critique

(Yeurl) Nous y voilà enfin! Une chose à dire : ce film est dément ! On rigole, on pleure, on est surpris, ça castagne un max et voir les 42 versions de l’armure dans le combat de fin est tout simplement jouissif. Petit bémol pour ma part : la fin du film se trouve dans les bandes annonces d’Iron Man 3.

(MisterG) Iron Man 3 est à l’image de la personnalité de Tony Stark, à savoir : complètement fou, énervé et imprévisible. Il oscille entre crises d’angoisses, répliques quasi-cultes et bastons. Nous avons droit à une succession de cascades plus ou moins réussies par notre protagoniste et de fous rires.

(Yeurl) Je rajoute que l’on voit ici un Tony Stark hésitant et en plein manque de confiance. Dans Iron Man 3, Stark fait des cauchemars concernant la fameuse faille qu’il a fermée dans The Avengers. Petit spoil : si vous restez jusqu’à la fin du générique de fin vous verrez Stark en train de se faire soigner par Bruce Banner (Hulk). Quand je dis soigner, c’est jouer au psychothérapeute … et il n’y arrive pas. Normal, c’est Stark qui le force.

(MisterG) Contrairement à ma remarque de l’usage de la 3D dans G.I Joe, ici son utilisation est très fine et contribue à la qualité graphique du film. Cette agréable vision est accompagnée par une bande sonore digne d’une soirée disco.

(Yeurl) Effectivement, oubliez le métal !

(MisterG) Ozzy est très loin du premier opus. Bienvenue au retour de Eiffel 65 dans le monde moderne (pour ceux qui recherchent le titre de la chanson: I m blue).

Iron Man 3 : le mot de la fin

(Yeurl) Voilà un film très agréable à voir. Si vous êtes amateur de la licence, courrez les yeux grands ouverts dans la salle de cinéma la plus proche de chez vous. Je vous recommande de le voir en VO, c’est bien plus agréable.

(MisterG) Iron Man 3, dernier opus de la trilogie se conclut sur une note déjantée entre action et humour le tout sur un rythme endiablé.

Iron Man 3, vous savez, le mec qui se prénomme Tony Stark, le barbichu brun ? Et bien sachez qu'il est de retour dans les salles obscures dès ce mercredi 24 avril 2013 ! C'est avec l'aide de MisterG que je vais réaliser cet article. Nous passerons tout en revue, quelques spoils ici ou là... et on finira en beauté avec un des nombreux making-off du film. Iron Man 3 : synopsis Tony Stark, l'industriel flamboyant qui est aussi Iron Man est confronté cette fois à un ennemi qui va attaquer sur tous…

Critique de Ciné Buzz

Bande son - 9
Image - 9
Histoire - 8
Réalisation - 8

8.5

Pour Résumer

Résumé : De l'action, de la rigolade, des effets spéciaux et de la musique electro/disco. Voilà ce qu'est cet Iron Man 3 très geek : une tuerie !

A propos de Yeurl

C'est depuis l'age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu'une passion: c'est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*