Accueil / Cinéma / Captain america 2 le soldat de l’hiver – la critique

Captain america 2 le soldat de l’hiver – la critique

captain america 2 the winter_soldier film

captain america 2 the winter soldier film

Il est habillé de bleu, porte une super grande étoile blanche sur le torse: voici le retour de Captain America dans un troisième film. Héros emblématique de l’univers de Marvel, le Captain est prêt pour reprendre du service dans les salles le 26 mars 2014. Et vous, prêt à vous engager de nouveau ?

Captain america  2 le soldat de l’hiver – synopsis

Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s’adapter au monde moderne. Mais quand un collègue du S.H.I.E.L.D. est attaqué, Steve se retrouve impliqué dans un réseau d’intrigues qui met le monde en danger. S’associant à Black Widow, Captain America lutte pour dénoncer une conspiration grandissante, tout en repoussant des tueurs professionnels envoyés pour le faire taire. Quand l’étendue du plan maléfique est révélée, Captain America et Black Widow sollicite l’aide d’un nouvel allié, le Faucon. Cependant, ils se retrouvent bientôt face à un inattendu et redoutable ennemi – le Soldat de l’Hiver.

Captain america  2 le soldat de l’hiver – une suite sans en être une

Il y a véritablement deux parties dans ce film: la première est d’une durée approximative de 30 à 40 minutes. Que vous dire: c’est lent, on y comprend rien. Oui, vous lisez bien, on y comprend rien. Que ce soit dans Iron Man 3 ou le tout dernier Thor, on avait droit à des références au film Avengers. Autant le dire, c’est comme si les événements passés dans the Avengers n’existaient pas. Ici, on se focalise trop vite au S.H.I.E.L.D. (entre nous je n’ai pas suivi la série du même nom, alors pour ceux qui auraient vu le film et la série, si une référence y fait allusion je serais ravi d’avoir votre avis sur cette première partie). Toujours est-il que notre bon Capitain se pose des questions sur ce qu’il est devenu. Tous ses amis sont morts, soit au combat comme Bucky, soit mort tout simplement de vieillesse. Dur dur de sortir de son glaçon!

Mais après ce long et douloureux passage, place à l’action. Bim, Bam, Boum, ça pète de partout! Et là on a droit à un film « d’homme », où le combat et presque le sang dominent. C’est rempli de stéroïdes, je dirais même qu’on a droit à un film de guerre. Sans trop révéler l’histoire, sachez que le S.H.I.E.L.D n’existera plus (les fans et lecteur du comics diront que tout le monde le sais…). Bref attendez vous à voir par exemple un mec attachant mourir, une fin sur une plage avec un autre mec qu’on aime bien. Et surtout une belle claque autant pour le Captain que pour les prochains Marvel.

Captain america 2 le soldat de l’hiver – conclusion

En mot de la fin, je dirais un grand merci à Oasis et son super Captain Ananamerica pour l’invitation en avant première! Toujours est il que si vous souhaitez voir le film, foncez y les yeux fermés. N’oubliez pas de rester jusqu’à la fin du générique car vous aurez 2 passages de 2min30 chacun à voir et ne pas les voir risque de vous frustrer à vie. Captain America est le film à voir en cette fin de mois de mars !

Il est habillé de bleu, porte une super grande étoile blanche sur le torse: voici le retour de Captain America dans un troisième film. Héros emblématique de l'univers de Marvel, le Captain est prêt pour reprendre du service dans les salles le 26 mars 2014. Et vous, prêt à vous engager de nouveau ? Captain america  2 le soldat de l'hiver - synopsis Après les événements cataclysmiques de New York de The Avengers, Steve Rogers aka Captain America vit tranquillement à Washington, D.C. et essaye de s'adapter au monde moderne.…

Critique de Ciné Buzz

Réalisation - 7.5
Scénario - 3
Décors - 5
Casting - 7.5
Musique - 6

5.8

Résumé : ni bon ni mauvais, ce captain america met du temps a se lancer avant d'en prendre vraiment plein les yeux!

A propos de Yeurl

C’est depuis l’age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu’une passion: c’est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*