Accueil / Cinéma / Trance: le nouveau thriller de Danny Boyle

Trance: le nouveau thriller de Danny Boyle

Trance

Trance

C’est  le 8 mai 2013 prochain que sortira dans les salles obscures le nouveau thriller de Danny Boyle, vous savez le mec qui a réalisé Trainspotting et Slumdog Millionnaire. Il parait même qu’il aurait fait des vidéos/montages pour les JO de Londres… tiens donc! Par contre, pour une fois, pas de spoil, non pas que mes doigts ne me démangent, mais que notre partenaire Pathé nous demande de ne rien dire sur l’histoire . Suspense!

Trance: le fond de commerce du film

Commissaire-priseur expert dans les œuvres d’art, Simon se fait le complice du gang de Franck pour voler un tableau d’une valeur de plusieurs millions de dollars. Dans le feu de l’action, Simon reçoit un violent coup sur la tête. A son réveil, il n’a plus aucun souvenir de l’endroit où il a caché le tableau. Ni les menaces ni la torture ne lui feront retrouver la mémoire. Franck engage alors une spécialiste de l’hypnose pour tenter de découvrir la réponse dans les méandres de l’esprit de Simon

Trance: un film sympa, mais sans plus

Voilà, pour une fois j’assume: ce film est sympathique, mais sans plus. Je dirais même que je fus légèrement déçu. Trance commence plutôt bien, mais voilà, on devine très, voir trop facilement le rôle des trois protagonistes. Étant un fan particulier des films type thriller, Trance se classe dans la catégorie des films moyens. D’un autre point de vue, si vous n’avez pas l’habitude de voir ce genre de film, sachez qu’il reste de qualité et que vous serez embarqués dans le film du début à la fin. D’un autre point de vue, la qualité graphique du film est stupéfiante. On a des vues rare, très rare de Londres dont pas mal de nuit. D’ailleurs, les lumières dans le film ont un rôle important: la lumière est ici symbole du renouveau, de la re-découverte de soi (en l’occurrence de Simon), alors que l’obscurité est en général symbole du danger, de la fin en quelques chose voir de la manipulation. Quand à la musique du film, n’étant pas passionné de Techno sauce Underworld, j’avoue que celle ci jour un rôle primordiale dans le film: elle est très forte et essaye de vous déstabiliser durant tout le film. Et ça marche… mais à force on en a plein la tête et j’avouais que j’avais hâte que ce cauchemar auditif se termine le plus vite. Trance reste tout de même un film réussit.

Trance: le mot de la fin

Un film qui reste bon à regarder même si on devine la fin. Les protagonistes se lancent la balle entre eux, histoire que vous ne découvriez pas qui fait quoi. Si vous vous laissez prendre au jeu, alors vous serez tenu en haleine jusqu’à la fin. Trance, de par sa musique et les retournements de situations imprévues vous feront bondir à tout moment. Je conseille ce film pour les gens faisant une sortie occasionnelle au cinéma, pour les pures cinéphiles et amateurs de thrillers, vous risquez d’être déçus, à moins que vous ne soyez un fan de Techno et de qualité graphique bien prenante.

C'est  le 8 mai 2013 prochain que sortira dans les salles obscures le nouveau thriller de Danny Boyle, vous savez le mec qui a réalisé Trainspotting et Slumdog Millionnaire. Il parait même qu'il aurait fait des vidéos/montages pour les JO de Londres... tiens donc! Par contre, pour une fois, pas de spoil, non pas que mes doigts ne me démangent, mais que notre partenaire Pathé nous demande de ne rien dire sur l'histoire . Suspense! Trance: le fond de commerce du film Commissaire-priseur expert dans les œuvres d'art, Simon se fait le complice du gang de Franck…

Critique de Ciné Buzz

Un scénario qui aurait pu tenir jusqu à la fin du film - 6
Je hais la techno, même si celle ci dessert bien le film et son scénario - 6
Une réalisation presque parfaite - 8.5
Une qualité graphique de malade - 8

7.1

Pour Résumer

Résumé : Un thriller qui ne tient que 50% du film. Film que je conseil au non cinéphile, sinon y aller pour Danny Boyle car ça reste un bon film.

A propos de Yeurl

C'est depuis l'age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu'une passion: c'est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*