Accueil / Cinéma / La Isla Minima

La Isla Minima

la isla minima critique du film

la isla minima critique du film

Deux flics que tout oppose, dans l’Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d’Andalousie pour enquêter sur l’assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au coeur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu’à l’absurde et où règne la loi du silence,  ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur.

La Isla Minima: l’Histoire espagnole au travers des personnages

Les années 1980 sont le théâtre de la « transition démocratique » en Espagne. La société doit donc faire avec son passé pour continuer à avancer. Cette épreuve est présente tout le long du film au travers des deux personnages principaux: l’un a un passé chargé dans les services de sécurité et l’autre débute sa carrière. Bien que leur but soit de trouver le coupable d’un double meurtre, leurs approches ne sont pas toujours compatibles.

Cette dualité est également présente dans l’environnement. La loi du silence s’applique à presque tous et les rares exceptions sont isolées, voire en danger. Le travail d’enquête se transforme donc en une vraie quête où les méthodes de Javier Gutiérrez rappellent souvent le passé que Raúl Arévalo a du mal à accepter.

une ambiance pesante

Les choses sont compliquées par un élément non négociable: la nature! En effet, les conditions sont difficiles et la pluie et la poussière viennent vite entraver l’action de nos enquêteurs. La région est à la fois sublime et dangereuse. C’est dans ce contexte que les policiers mouillent leur chemise (et un peu plus même) pour trouver la vérité. Cette recherche n’est pas le pré réservé de l’enquête: remuer le passé d’un village fait ressurgir des moments pas très glorieux de certains protagonistes. On se rend vite compte que personnage n’est ni tout blanc ni tout noir. Il est facile de louvoyer…

La Isla Minima: pour conclure

Nous avons droit ici à un film policier qui ne laisse pas indifférent. Que ce soit par la nature des crimes, la psychologie des personnages ou par l’ambiance, le spectateur est plongé dans cette histoire tourmentée. On comprend rapidement pourquoi le film a récolté plusieurs Goya !

affiche la isla minima

affiche la isla minima

Un film de Alberto Rodriguez avec Raul Arévalo, Javier Gutiérrez (II), Antonio de la Torre, Nerea Barros, Salva Reina
Sortie: 15 juillet 2015
Durée: 1H44
Genre: Policier
Nationalité: Espagne
Deux flics que tout oppose, dans l'Espagne post-franquiste des années 1980, sont envoyés dans une petite ville d'Andalousie pour enquêter sur l'assassinat sauvage de deux adolescentes pendant les fêtes locales. Au coeur des marécages de cette région encore ancrée dans le passé, parfois jusqu'à l'absurde et où règne la loi du silence,  ils vont devoir surmonter leurs différences pour démasquer le tueur. La Isla Minima: l'Histoire espagnole au travers des personnages Les années 1980 sont le théâtre de la "transition démocratique" en Espagne. La société doit donc faire avec son passé pour…

Critique de Ciné Buzz

Scénario - 9
Mise en scène - 9
Photographie - 9

9

Résumé : Alberto Rodriguez nous plonge dans un thriller aussi complexe que l’environnement politique de l’époque. La photographie et le jeu des acteurs montrent un réel contraste entre ce qu’on pense savoir et ce qui se passe vraiment.

A propos de Mathieu

Drogué aux séries "made in BBC" Doctor Who & Torchwood et aux animations complètement barges, je me laisse parfois tenter par un film quel que soit son style. Deux seules conditions sont à réunir : rire et/ou me scotcher au siège.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*