Happiness Therapy

happiness therapy

Happiness Therapy

C’est le 24 février 2013 que Jennifer Lawrence a reçu l’Oscar de la meilleure actrice pour son rôle de Tiffany dans Happiness Therapy. Alors mérité ou non ? Happiness Therapy a vraiment de quoi rivaliser avec les grandes productions hollywoodiennes ?

Tout d’abord nous pouvons noter l’exploit de l’équipe de production qui a réussi à faire un film hilarant avec une histoire assez tragique. En effet quand Patrick (Bradley Cooper) rencontre Tiffany (Jennifer Lawrence) celui ci sort de 8 mois d’hôpital psychiatrique . S’il avait été interné pour avoir tabassé l’amant de sa femme, Tiffany elle, se démarque pour avoir eu des crises de nymphomanie suite au décès de son mari. Quand Patrick s’aperçoit que Tiffany a des contacts avec son ex-femme Nicky, il va tout faire pour convaincre Tiffany de l’aider à la reconquérir. En contrepartie il s’engage a être le partenaire de Tiffany dans un concours de danse.

Si les personnages sont séparément assez pathétiques, ensemble ils sont à mourir de rire. Persuadés d’être plus malheureux que l’autre, ils ne se ménagent pas, les répliques fusent et les réactions très vives aussi. Si les acteurs principaux sont très bons, les acteurs secondaires le sont tout autant: Robert de Niro en toqué des paris sur le football américain est plus que convaincant.

Le film en lui même possède une bonne mise en scène, quelques scènes parfois auraient le mérite d’être raccourcies afin que le film dure moins longtemps et n’ait par moment quelques passages à vide. Si le film plutôt classé « film de filles », messieurs n’hésitez pas à le regarder,: si vous ne tombez pas sous le charme du magnifique Bradley Cooper, vous allez quand même bien rigoler!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *