Eyjafjallajökull. Sinon dites « le volcan »

Eyjafjallajkull - critique - film
Eyjafjallajökull - critique - film
Eyjafjallajökull – critique – film

Après un été pauvre en bons films comiques, Eyjafjallajökull se présente sans nul doute comme LA comédie de la rentrée. Pour notre plus grand plaisir !

Eyjafjallajökull-synopsis

Pour les voyageurs du monde entier, l’éruption du volcan islandais Eyjafjallajökull est un coup dur. Pour Alain et Valérie, c’est une catastrophe. Car pour arriver à temps dans le petit village de Grèce où se marie leur fille, ce couple de divorcés, qui se déteste, va être amené par la force des choses à prendre la route ensemble.

Eyjafjallajökull : la critique

Dès le début, le décor et les personnages principaux sont campés et les vannes / répliques comiques s’enchaînent à un rythme impressionnant, même pour une comédie. De l’avion où ces divorcés se vouent une haine sans bornes, à la route qu’ils vont devoir effectuer ensemble de Munich à Corfou en passant par l’Autriche, la Slovénie, la Croatie et enfin l’Albanie, il n’y a pas de temps mort ou presque pas. Petit bémol pour le passage en Slovénie où malgré une situation hilarante avec Denis Ménochet interprétant un fanatique religieux, ex-taulard persuadé que l’explosion du volcan annonce le début de la fin du monde, les scènes se prolongent un peu trop et on perd légèrement le rythme du début. Heureusement celui-ci est retrouvé rapidement et l’on peut recommencer à rire sans arrêt.

Alexandre Coffre signe ici un film drôle et efficace avec de très bons acteurs principaux : Dany Boon dont la réputation de bon acteur et de comique n’est plus à faire et Valérie Bonneton qui assure avec succès son 1er rôle principal sur grand écran. Après « Fais pas ci, fais pas ça », « Les petits mouchoirs » et « L’Oncle Charles » on redécouvre une actrice qui s’impose et qui, c’est certain, ne s’arrêtera pas là.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *