Délivre-nous du mal – La critique


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
Délivre nous du mal
Délivre-nous du mal
© 2014 Screen Gems, Inc. All Rights Reserved.

Lors de l’avant-première européenne de Délivre nous du mal, nous avons eu la chance de rencontrer Scott Derrickson mais aussi Eric Bana, héros de cet opus. Avant de vous dévoiler l’interview que nous avons eu la chance de faire après le visionnage du film, voici la critique mais sachez que la rentrée s’annonce terrifiante avec la sortie de Délivre-nous du mal le 3 septembre 2014…

Délivre-nous du mal – Synopsis

A New York, le policier Ralph Sarchie enquête sur une série de crimes. Il s’associe avec un prêtre non conventionnel, spécialisé dans les rituels d’exorcisme. Tous deux vont lutter contre les possessions qui terrorisent leur ville.

Délivre-nous du mal – La critique

[dropcap]A[/dropcap]près le terrifiant Sinister et L’exorcisme d’Emily Rose, Scott Derrickson revient avec ce nouvel opus qui, d’après la bande-annonce, nous promet encore de nombreux frissons ! Inspiré de faits réels, Délivre-nous du mal est une adaptation du roman Beware the Night de Ralph Sarchie et Lisa Collier Cool.

Partant d’une enquête policière, Délivre-nous du mal nous transporte rapidement dans une série d’événements étranges. Ce mélange thriller/horreur apporte une certaine fraîcheur et nouveauté pour le genre. De mémoire, cela s’était vu une fois en 1998 avec Le témoin du Mal (Titre original : Fallen).

Notre rédactrice Olivia et l'acteur Eric Bana
Notre rédactrice Olivia et Eric Bana

Eric Bana qui interprète Ralph Sarchie, un flic tourmenté par le passé et par ses démons, est accompagné de Joel McHale pour incarner Butler, le partenaire sarcastique mais loyal et redoutable de Sarchie. La force de ce personnage réside dans son humour qui arrive à détendre l’atmosphère pesante de certaines scènes. Et cela nous apporte un réel bol d’air lorsque nous sommes rivés dans le fond de notre fauteuil, tenu en haleine par la peur et l’appréhension. L’acteur vénézuélien Edgar Ramirez a, lui, travaillé dur pour interpréter le père Mendoza, un prêtre jésuite également en proie à des conflits intérieurs. Convaincu que le diable est à l’origine des crimes, il va s’associer aux policiers pour lutter contre des forces paranormales. Les trois acteurs sont parfaitement dans la peau de leurs personnages. On soulignera également le jeu d’acteur impressionnant de Sean Harris qui nous offre une scène finale spectaculaire.

La musique, très bien choisie et mise en valeur, a son propre rôle au sein du film et participe activement aux scènes mythiques du film. En jouant avec le son et l’image, Scott Derrickson appose sa marque sur ce film. L’une des scènes du film est d’ailleurs entièrement filmée en super 8 ce qui donne un rendu particulièrement réussi.

Âmes sensibles accrochez-vous à votre siège mais ne ratez pas ce film qui vaut le coup de trembler un peu !

Délivre-nous du mal – Galerie Photos


[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]

Délivre-nous du mal – Fiche technique

© 2014 Screen Gems, Inc. All Rights Reserved. Un film de Scott Derrickson
avec Eric Bana, Edgar Ramírez, Olivia Munn 
Date de sortie : 3 septembre 2014
genre : Thriller , Epouvante-horreur
Nationalité : Américain
Durée : 1h59
Studio : Sony Pictures Releasing France 
Page Facebook du film

[/box]

Top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
top 10 des meilleurs films d'animation Disney Pixar
top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar

Qui n’a pas dans son enfance été accompagné par les personnages de Walt Disney? Certains vous ont plus marqué que d’autres ! Quels sont-ils ? Voici le top 10 des meilleurs films Disney Pixar selon nos lecteurs et lectrices ! Et n »hésitez pas à nous dire qu’elle est votre meilleur film Disney Pixar préféré 😉

[pub]

Film n°10: Le Monde de Nemo

En 10ème position du top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar, nous retrouvons notre poisson clown préféré: Nemo! Production sortie en 2003 et reprise en 3D en 2013.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Andrew Stanton, Lee Unkrich (2003) avec Albert Brooks, Ellen DeGeneres, Alexander Gould

Synopsis :
Dans les eaux tropicales de la Grande Barrière de corail, un poisson-clown du nom de Marin mène une existence paisible avec son fils unique, Nemo. Redoutant l’océan et ses risques imprévisibles, il fait de son mieux pour protéger son fils. Comme tous les petits poissons de son âge, celui-ci rêve pourtant d’explorer les mystérieux récifs.
Lorsque Nemo disparaît, Marin devient malgré lui le héros d’une quête unique et palpitante. Le pauvre papa ignore que son rejeton à écailles a été emmené jusque dans l’aquarium d’un dentiste. Marin ne s’engagera pas seul dans l’aventure : la jolie Dory, un poisson-chirurgien bleu à la mémoire défaillante et au grand coeur, va se révéler d’une aide précieuse. Les deux poissons vont affronter d’innombrables dangers, mais l’optimisme de Dory va pousser Marin à surmonter toutes ses peurs.

[/box]

Film n°9: Toy Story

Woody, Buzz l’éclair et tous les jouets de Toy Story prennent vie à la 9ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar de nos lecteurs et lectrices!

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de John Lasseter (1996) avec Frédérique Bel, Tom Hanks, Tim Allen

Synopsis :
Quand le jeune Andy quitte sa chambre, ses jouets se mettent à mener leur propre vie sous la houlette de son pantin préféré, Woody le cow-boy. Andy ignore également que chaque anniversaire est une source d’angoisse pour ses jouets qui paniquent à l’idée d’être supplantés par un nouveau venu. Ce qui arrive quand Buzz l’éclair est offert à Andy. Cet intrépide aventurier de l’espace, venu d’une lointaine galaxie, va semer la zizanie dans ce petit monde et vivre avec Woody d’innombrables aventures aussi dangereuses que palpitantes.

[/box]

Film n°8: Raiponce

La jolie Raiponce se hisse grâce à sa longue chevelure à la 8ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Byron Howard, Nathan Greno (2010) avec Mandy Moore, Zachary Levi, Donna Murphy

Synopsis :
Lorsque Flynn Rider, le bandit le plus recherché du royaume, se réfugie dans une mystérieuse tour, il se retrouve pris en otage par Raiponce, une belle et téméraire jeune fille à l’impressionnante chevelure de 20 mètres de long, gardée prisonnière par Mère Gothel. L’étonnante geôlière de Flynn cherche un moyen de sortir de cette tour où elle est enfermée depuis des années. Elle passe alors un accord avec le séduisant brigand… C’est le début d’une aventure délirante bourrée d’action, d’humour et d’émotion, au cours de laquelle l’improbable duo va rencontrer un cheval super-flic, un caméléon à l’instinct de protection surdéveloppé, et une drôle de bande de malfaiteurs.

[/box]

Film n°7: Cendrillon

Cendrillon trouve chaussure à son pied à la 7ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Wilfred Jackson, Hamilton Luske, Clyde Geronimi (1950) avec Ilene Woods, Eleanor Audley, Verna Felton

Synopsis :
Cendrillon, servante de sa marâtre et de ses demi-soeurs reçoit un jour la visite de sa marraine fée qui la pare d’une robe de princesse à l’occasion d’une reception donnée par le prince. N’ayant que la permission de minuit, elle s’enfuit et perd une pantoufle de verre. Le prince tombé amoureux tentera de la retrouver grâce à cette pantoufle oubliée, trop petite pour un pied ordinaire.

[/box]

Film n°6: Lilo et Stitch

Les aventures de la petite Lilo et du fougueux Stitch arrachent la 6ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Dean DeBlois, Chris Sanders (2002) avec Daveigh Chase, Chris Sanders, Tia Carrere

Synopsis :
A l’autre bout de l’univers, un savant quelque peu dérangé a donné naissance à Stitch, la créature la plus intelligente et la plus destructrice qui ait jamais existé. Conscientes de son exceptionnel potentiel dévastateur, les autorités de sa planète s’apprêtent à l’arrêter, mais le petit monstre prend la poudre d’escampette à bord de son vaisseau spatial.
Stitch échoue sur Terre, en plein Pacifique, sur l’île d’Hawaii. Le petit alien est bientôt recueilli par Lilo, une adorable fillette de six ans qui le prend pour un chien abandonné. Celle-ci, élevée par sa grande soeur depuis la disparition de ses parents, croit enfin avoir trouvé le compagnon de jeu et l’ami qu’elle espérait. Stitch tente de dissimuler sa véritable nature, mais ceux de son monde sont déjà sur ses traces, prêts à tout pour l’éliminer.

[/box]

Film n°5: Bambi

C’est le beau Bambi qui prend la 5ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de David Hand, James Algar, Samuel Armstrong (1942) avec Sam Edwards, Ann Gillis, Thelma Boardman

Synopsis :
Le jeune faon Bambi, après la mort de sa mère tuée par un chasseur, doit apprendre à survivre seul dans la forêt. Il trouve bientôt un jeune compagnon, le lapin Panpan, aussi malicieux et débrouillard que Bambi est maladroit et pataud.
https://www.youtube.com/watch?v=46eG_qU6mj0

[/box]

Film n°4: La Belle et le Clochard

L’histoire d’amour de Lady et de Clochard vous émeut et vous leur accordez la 4ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de amilton Luske, Clyde Geronimi, Wilfred Jackson (1955) avec Larry Roberts, Barbara Luddy, Peggy Lee

Synopsis :
Les aventures amoureuses de Lady, ravissant cocker et de Clochard le batard, perturbées par tante Sarah et ses deux adorables chats siamois, Si et Am, diaboliques et sournois.

[/box]

Film n°3: La Reine des Neiges

Elsa et Anna vous ont pas laissé de glace dans La Reine des Neiges, elles occupent la 3ème place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Chris Buck, Jennifer Lee (2013) avec Kristen Bell, Idina Menzel, Jonathan Groff

Synopsis :
Anna, une jeune fille aussi audacieuse qu’optimiste, se lance dans un incroyable voyage en compagnie de Kristoff, un montagnard expérimenté, et de son fidèle renne, Sven à la recherche de sa sœur, Elsa, la Reine des Neiges qui a plongé le royaume d’Arendelle dans un hiver éternel… En chemin, ils vont rencontrer de mystérieux trolls et un drôle de bonhomme de neige nommé Olaf, braver les conditions extrêmes des sommets escarpés et glacés, et affronter la magie qui les guette à chaque pas.

[/box]

Film n°2: La Belle et la Bête

Aimer au-delà des apparences, tel est le message que fait passer ce magnifique dessin animé! Et vous l’aimez puisque vous lui accordez la 2nde place dans le top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Gary Trousdale, Kirk Wise (1992) avec Paige O’Hara, Robby Benson, Richard White

Synopsis :
Belle est une jeune fille sensible et imaginative, qui passe ses journées plongée dans la lecture et qui repousse obstinément les avances de Gaston, un bellâtre musclé et vaniteux. Seul Maurice, son père, un inventeur farfelu, compte dans sa vie. Un jour que ce dernier se perd dans la forêt, il doit se réfugier dans un château pour échapper à une meute de loups. Irrité par son intrusion, le maître des lieux, une Bête gigantesque et terrifiante, le jette dans un cachot. Pour sauver son père, Belle accepte d’être retenue prisonnière à sa place…

[/box]

Film n°1: Le Roi Lion

Vous rugissez toujours autant de plaisir devant ce chef d’œuvre de Walt Disney sorti en novembre 1994! Simba est le roi de ce top 10 des meilleurs films d’animation Disney Pixar.

[box type= »shadow » align= »aligncenter » ]
Un film américain de Roger Allers, Rob Minkoff (1994) avec Matthew Broderick, Jonathan Taylor, James Earl Jones

Synopsis :
Sur les Hautes terres d’Afrique règne un lion tout-puissant, le roi Mufasa, que tous les hôtes de la jungle respectent et admirent pour sa sagesse et sa générosité. Son jeune fils Simba sait qu’un jour il lui succèdera, conformément aux lois universelles du cycle de la vie, mais il est loin de deviner les épreuves et les sacrifices que lui imposera l’exercice du pouvoir. Espiègle, naïf et turbulent, le lionceau passe le plus clair de son temps à jouer avec sa petite copine Nala et à taquiner Zazu, son digne précepteur. Son futur royaume lui apparaît en songe comme un lieu enchanté où il fera bon vivre, s’amuser et donner des ordres. Cependant, l’univers de Simba n’est pas aussi sûr qu’il le croie. Scar, le frère de Mufasa, aspire en effet depuis toujours au trône. Maladivement jaloux de son aîné, il intrigue pour l’éliminer en même temps que son successeur. Misant sur la curiosité enfantine et le tempérament aventureux de Simba, il révèle à celui-ci l’existence d’un mystérieux et dangereux cimetière d’éléphants. Simba, oubliant les avertissements répétés de son père, s’y rend aussitôt en secret avec Nala et se fait attaquer par 3 hyènes féroces. Par chance, Mufasa arrive à temps pour sauver l’imprudent lionceau et sa petite compagne. Mais Scar ne renonce pas à ses sinistres projets. Aidé des 3 hyènes, il attire Simba dans un ravin et lance à sa poursuite un troupeau de gnous. N’écoutant que son courage, Mufasa sauve à nouveau son fils et tente de se mettre à l’abri en gravissant la falaise. Repoussé par son frère félon, il périt sous les sabots des gnous affolés. Scar blâme alors l’innocent Simba pour la mort du Roi et le persuade de quitter pour toujours les Hautes terres. Simba se retrouve pour la première fois seul et démuni face à un monde hostile. C’est alors que le destin place sur sa route un curieux tandem d’amis…

[/box]

 

Godzilla 2014 – le monstre est de retour


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
godzilla 2014 - résumé et critique du film
godzilla 2014 – résumé et critique du film

Godzilla revient dans nos salles le 14 mai 2014. Un reboot signé Gareth Edwards (Monsters, 2010) avec à l’écriture Max Borenstein.

[pub]

Godzilla 2014 – synopsis

Godzilla tente de rétablir la paix sur Terre tandis que les forces de la nature se déchaînent et que l’humanité semble impuissante…

Godzilla 2014 – Un monstre de taille

Godzilla est l’un des symboles de la culture populaire japonaise le plus reconnaissable à travers le monde mais surtout le kaijû (monstre) le plus connu de tous. Les premiers films, en particulier celui de 1954, dépeignaient Godzilla comme un monstre effrayant, triste produit des radiations atomiques. Au fil des films, un véritable changement s’opère: de monstre destructeur, Godzilla devient un personnage héroïque. Dès lors, le personnage est tantôt vu comme un allié des hommes, tantôt comme une menace pour ces derniers.

Soixante ans sont passés depuis le premier film mettant en scène Godzilla, ce monstre qui est depuis devenu une véritable icône planétaire. Véritable succès au Japon pour ce premier film, qu’en est-il pour ce reboot proposé par Gareth Edwards ?

Ici, contrairement à l’original de 1954 ou encore au film de Roland Emmerich, Godzilla est dépeint comme protecteur de la Terre et porteur d’un espoir dans la destruction des « MUTO ».

Véritable voyage dans le temps (le début du film nous emporte en 1954 et en 1999) et dans l’espace, Godzilla nous transporte du Japon à San Francisco en passant par Hawaï. L’histoire, qui va bien au-delà du simple film de monstre, s’axe aussi sur la psychologie des personnages. Et bien que la véritable tête d’affiche du film soit Godzilla, on notera les performances d’acteur d’Aaron Taylor-Johnson (Kick Ass), de Ken Watanabe (Batman Begins, Inception) et de Bryan Cranston (Malcolm, Breaking Bad) qui tiennent parfaitement leurs rôles et donnent un certain équilibre au film. Un scénario qui reste bien ficelé même si le parcours d’Aaron Taylor-Johnson peut parfois paraître simplifié étant donné la nature des événements qui l’entourent.

Gareth Edwards réussi parfaitement à nous tenir en haleine assez longtemps pour finalement nous dévoiler un Godzilla gigantesque et fidèle à l’image que l’on a de ce monstre mythique. La mise en scène et la façon de filmer nous montrent Godzilla dans toute sa splendeur et soulignent ses 108 mètres de hauteur! La bande son que l’on doit à Alexandre Desplat joue aussi parfaitement son rôle pour nous maintenir dans l’ambiance apocalyptique du film. On soulignera bien évidemment les effets visuels spectaculaires que l’on doit à Jim Rygiel (Le Seigneur des anneaux) et John Dykstra (Star Wars). Toutefois, la 3D, pas assez exploitée, présente un intérêt restreint pour ce film.

Ce qui fait particulièrement la richesse de ce film, c’est notre ressenti vis-à-vis de ce monstre. A la fois séduisant et terrifiant, Godzilla nous emporte dans une aventure trépidante dont il est le héros.

Godzilla 2014 – Un rugissement de plaisir ?

On est très loin de la production de Roland Emmerich en 1998 et tant mieux! Un scénario assez bien ficelé pour ce genre de film, des acteurs qui tiennent parfaitement leur rôle, une bande son du tonnerre et un magnifique Godzilla: pari réussi pour Gareth Edwards qui signe une fois de plus un film de monstre dans toute sa splendeur!

Affiche du film Godzilla 2014
Affiche du film Godzilla 2014
Godzilla
Date de sortie : 14 mai 2014
Réalisateur : Gareth Edwards (II)
Acteurs : Aaron Taylor-Johnson, Bryan Cranston, Ken Watanabe, Juliette Binoche
Genre : Science fiction, Action, Aventure
Nationalité : Américain
Durée : 2h03