Accueil / Cinéma / Bandes annonces / The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres – la bande annonce

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres – la bande annonce

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres

The Mortal Instruments : La Cité des ténèbres

The Mortal Instruments: la Cité des ténèbres me fait bien rire. Quand un cycle de film pour ado « vampirique » se termine, y’en a un qui prend le relais. Entre la licence Underworld et Twilight, nous avons donc The Mortal Instruments qui arrive à grand galop comme outsider. Personnellement, j’ai une préférence pour Underworld, qui représente à mes yeux ce qui s’approche des cycles vampiriques de Anne Rice et du jeux de rôle Vampires: la mascarade. The Mortal Instruments n’est pas issu de l’imagination d’un scénariste farfelu  car à la base c’est aussi une saga romancière tout droit sortie de l’esprit de Cassandra Clarke. Entre vous et moi, je n’ai pas eu l’occasion de lire la saga, mais je pense que je vais m’y atteler dans la prochaine année qu’est 2013. En attendant, si vous cherchez une date de sortie du film, sachez que c’est prévu chez tous nos voisins européens pour fin août début septembre… je pencherais pour le 27 août 2013… mais cela reste à confirmer  edit: le film sort le 16 octobre 2013.

Synopsis: New York, de nos jours. Alors que sa mère est kidnappée par d’étranges créatures, Clary, 15 ans, est témoin d’un meurtre commis lors d’une soirée. Elle est terrifiée lorsque le corps de la victime disparaît mystérieusement devant ses yeux… Elle découvre alors l’existence d’un monde obscur et parallèle et y fait la rencontre de Jace, un chasseur de vampires. Lorsqu’ils se retrouvent au milieu d’une guerre entre des forces démoniaques et la société secrète des chasseurs d’ombres, Jace lui viendra en aide. Elle jouera alors dans cette aventure un rôle qu’elle ne soupçonne pas.

A propos de Yeurl

C'est depuis l'age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu'une passion: c'est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*