Accueil / Podcast / Pourquoi: un film de Krystin Chaplain – saison 2 – pilote

Pourquoi: un film de Krystin Chaplain – saison 2 – pilote

Pourquoi - un film de Krystin Chaplain

Pourquoi – un film de Krystin Chaplain

C’est un réel plaisir de vous retrouver tous dans notre toute nouvelle saison de podcast Ciné Buzz. Cela fait maintenant 1 an que nous nous sommes lancé dans l’aventure. Après de longs mois de silence, nous revenons à la charge remplis de toutes nouvelles ambitions. Le format podcast ne change pas: comme à notre habitude nous commençons par introduire le film par la fin. Petite nouveauté (sauf sur ce premier film), on vous passe la bande annonce. S’ensuit une première partie où on parle du film dans sa globalité en quelques minutes (on évite de rentrer dans les détails volontairement: on est pas là pour vous raconter le film et on aime vous laisser le plaisir de découvrir l’oeuvre par vous même). S’ensuit une séquence que nous affectionnons particulièrement: les séquences cultes. C’est là où on met les choses qui nous ont fait tilter ou qui nous ont fait le plus rire… on y retrouve aussi les séquences les plus improbables du film. Puis on passe sur la phase de conclusion: ce qu’on a aimé ou pas.

Pourquoi: un film de l’étrange où la pensée est maître

Pourquoi un titre pareil? Entre vous et moi, je me suis posé cette question quand j’ai découvert ce film sur le portail de notre partenaire S.A.P.I.S. Pourquoi, c’est l’histoire d’un homme qui rentre d’une soirée arrosée. Il roule tellement vite qu’il grille un feu rouge. Et comme vous le savez, nos amis les « flics » veillent au grain (le feu rouge donc), et partent à sa poursuite. Le malheureux se fait prendre dans leurs filets et voilà que le début de sa fin commence: il n’a qu’un seul but: se suicider. C’est rigolo cette impression. Enfin surtout pour moi, ça m’est arrivé une fois d’avoir cette tendance suicidaire quand je me suis fait chopper par les forces de l’ordre (j’imagine donc que sur 6 milliards de personnes dans le monde, je ne suis donc pas le seul). Le film pourquoi est donc un film réaliste ?! Un film réaliste, mais surtout un film philosophique. On entame donc le film avec cette question de fond: Pourquoi avoir l’envie de mettre fin à sa vie. Vous l’aurez compris, le chauffeur argumente dans le sens de son suicide  et le policier tente de le convaincre de l’inverse. Je n’en dirai pas d’avantage, le podcast développera ces grandes phases de réflexion.

Pourquoi: de l’idée à l’image

Alors je pense que tout le monde l’aura remarqué: Alain Peron (le conducteur) et Guillaume Clément (le policier) ont strictement le même look. Un peu comme l’ancien qui parle au jeune. Je ne peux résister au fait de spoiler cette coïncidence: ce fut complètement involontaire. Mais remarquez, quand on ne le sait pas, ça a du style et cela appui d’avantage l’argumentaire de l’un ou de l’autre. La séquence où on voit le policier sortir une bouteille de liqueur est complètement sur-réaliste. Enfin presque …qui n’a jamais été tenter de passer une caisse de champagne à un gendarme pour pas me prendre une prune … ne serait ce qu’une fois dans sa vie ?Je ne pense pas que chaque camion de policier transporte en soute des bouteilles de liqueur (où alors je suis un doux rêveur aussi 🙂 ). Pour ce moyen métrage (entre 25 et 30 minutes de film), issu tout droit de la planète du cinéma indépendant, on tient entre les mains un beau film. Comme j’aime le dire: entre un bon blockbuster ou un nanar, ce film sera capable de se glisser dans votre soirée. Et en plus, de part sa longueur (plus court qu’un épisode de série américaine de soirée, à peine plus long qu’une mini série) on peut très facilement le regarder en rentrant du boulot ou juste avant de dormir. Par contre, je conseille vraiment de le voir à plusieurs, histoire d’alimenter un débat des plus vif entre  toutes les personnes qui seront présentes avec vous. Pourquoi rempli bien son contrat: personnellement j’adore, mais d’autres pourraient ne pas aimer. L’essayer, c’est l’adopter ? Il vous reste à regarder le podcast … et vous dire à très vite!

A propos de Yeurl

C'est depuis l'age de 8 ans que je me suis passionné pour le septième art. Le cinéma est bien plus qu'une passion: c'est devenu une drogue quotidienne: 2 à 3 films chaque soir, quelques séries et le bonheur est trouvé.

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*