Zombie Hunter – La critique


Warning: Undefined variable $debug in /homepages/30/d253635342/htdocs/cinebuz/wp-content/plugins/embed-object/embedObject.php on line 107
zombie hunter
zombie hunter

Fans de zombies, un film de plus dans la catégorie! Loin derrière Resident Evil ou The Walking Dead, Zombie Hunter cherche à se démarquer par un sérieux grotesque où la dérision doit faire partie intégrante de votre regard sur le film. Sinon passez votre chemin…

Zombie Hunter – Synopsis

Suite à une épidémie, le monde est devenu une terre de désolation infestée de zombie. Pour venger sa famille, Haunter arpente les terres dévastées au volant de son bolide à la recherche de morts-vivants. Gravement blessé, il est recueilli par un groupe de survivants. Ensemble, ils vont partir en quête d’une contrée préservée de l’invasion.

http://www.youtube.com/watch?v=SGz0RfHZhjs

Zombie Hunter – Petit budget mais…

Autant vous le dire tout de suite, on sent que Zombie Hunter est un film à petit budget. En surfant sur la vague des morts-vivant, Zombie Hunter profite de l’engouement du grand public ou plutôt des fans du genre pour rajouter un énième film à cette catégorie.

C’est cependant avec des notes positives que Zombie Hunter mérite quelques attentions. Même si le scénario n’a rien d’original, quelques scènes d’actions ressortent du lot. La bande annonce donne envie de regarder le film et est certes de bonne qualité. Celle-ci est attrayante et dynamique, que demander de plus?  La BA laissait espérer quelque chose de meilleur mais elle rassemble tous les meilleurs moments du film et que tout se résume en 2 minutes et 30 secondes.

Zombie Hunter – La vague des morts-vivant

Zombie Hunter suit ainsi tout un tas de films et série du genre. On pourra notamment nommer parmi les plus connus: « Resident Evil », « The Walking Dead », « 28 jours plus tard », « 28 semaines plus tard » ou encore « Bienvenue à Zombieland », « Shaun of the dead » et « Braindead » pour ceux qui connaissent la touche comique des films de zombies. De l’autre côté et moins connus: « Diary of the dead: Chroniques des morts-vivants », « Infectés », « L’armée des morts » et « Dawn of the dead » (« Zombie »)… Un genre cinématographique qui ne manque donc pas de ressort!

A chaque nouveau film de zombies, ces derniers portent une appellation différente. Ainsi après « les rôdeurs » de « The Walking dead » ou les « infectés » d’autres films, « Zombie Hunter » impose sa petite touche dérisoire en les qualifiant de « mangeurs ».

Zombie Hunter – La bande son

Zombie Hunter nous présente une bande son qui donne du punch au film et qui donne du goût à ce dernier. Ainsi…

Zombie Hunter – Scénario, Interprétation et Réalisation

Que dire donc de Zombie Hunter? Un film de série B, oui en effet au vue du faible budget, mais également au vue de sa réalisation: sang qui gicle sur la caméra toutes les 5 minutes, petit effet cinématographique en passant l’écran sur fond rouge, la lune apparaît démesurément grosse, l’hémoglobine est devenue rose à tendance violette, les répliques sont plutôt d’un niveau restreint, des zombies qui vous inspirent plus le fou rire par leurs  grimaces que par leur monstruosité, un héros qui ne se prend pas au sérieux dans sa démarche, un décor apocalyptique mais dont les portes de maison sont comme neuves, etc.

On assiste à de bonnes scènes d’action, mais avec de nombreux passages tournées en dérision. En gros un film à prendre de façon extra-légère au vu de ses scènes grotesques. On a ainsi tendance à se rapprocher parfois plus d’un « Shaun of the dead » ou d’un « Bienvenue à Zombieland » que d’un « 28 jours plus tard » ou d’un « The walking dead ».

Nous assistons également à la bonne caricature du casting, à savoir un mélange de personnages stéréotypés: le gros nase, le héros beau gosse, la bimbo qui veut allumer, la gentille fille qui veut trouver l’amour, le vieux sage ou le chef de file, le simplet sans cervelle et les méchants zombies. Voilà le casting est fait, on a fait le tour, il ne reste plus qu’à tourner!

Vous l’aurez compris Zombie Hunter est un film qui ne veut pas se prendre au sérieux, tel est son genre et tel doit on le prendre si l’on ne veut pas perdre son temps. A tel point, que l’on pourrait qualifier « Zombie Hunter » de FDNI (Film Décalé Non Identifié)! Maintenant à vous de vous forger votre opinion en le découvrant! 😉